temoign
 

temoign01

 

221

" On a passé de bons moments ensemble.

Tout cela s'est passé si vite.

Je m'en souviens comme si c'était hier ...

D'abord mon arrivée, votre accueil, les jeux, les copains, les siestes, les bricolages, les histoires, les câlins, les repas.

Puis l'arrivée de ma petite soeur, puis la construction de l'espace des petits dans lequel j'allais me retirer lorsque j'étais fatiguée et que je voulais un peu de calme.

Maintenant, je suis à nouveau la plus petite dans un monde que je ne connais pas bien."L'école", ils appellent ça. Et, en plus, il paraît que je viens d'en prendre pour vingt ans. Je ne sais pas bien ce que cela veut dire mais ça à l'air bien sérieux.

En tous cas, une chose est certaine ... il me manquera, le cocon de Calinou !

Bises,

Agathe"

 
197   temoign02
 
temoign03

"Elles m'attendaient à mon arrivée, avec mes copains et les jouets. J'en avais plein la bouche et les vêtements pleins.

Ah, les bonnes tartines du matin !!!

On s'occupait de moi, on me bichonnait, on me racontait des histoires.

C'est là que j'ai appris mes premiers chants, mes premières danses et que j'ai fais mes premiers bricolages.

C'est là aussi que j'ai usé mes premières chaussures et que je me suis fais mes premiers bleus en me cognant partout.

Demain, je vais à l'école ...

Bien entendu, je prendrai mes tartines avec moi, mais c'est à Calinou que je penserai en les mangeant ...

Bises et à bientôt. Je reviendrai vous voir lorsqu'on viendra conduire Adélaïde.

Aliénor"

   

"De toutes, je garderai une empreinte, un sourire, un regard, une caresse ...

De Sandrine, je retiendrai ce calme qui rassure tant les petits.

De Nelly, je garderai son immense dévouement à ma petite personne.

De Laurence, j'emporterai sa grande motivation à me permettre d'essayer de réaliser de petits bricolages bien sympathiques et originaux.

De Christelle, je retiendrai les doux moments de lecture.

De "nos Paula", je garderai ses bras si précieux qui me permettaient de patienter jusqu'à l'arrivée de mes parents.

Et bien sûr, je n'oublierai jamais Delphine qui, sans son énergie et son grand dévouement, ne m'aurait permis de vous rencontrer.

Maintenant, je vous laisse car ma grande soeur Zélia me dit que l'on m'attend pour cette nouvelle qu'est l'école mais toutefois, votre petite "Rachou" vous embrasse très fort de tout son petit coeur d'enfant."

129  
dessous